Les résines

Les matériaux d'obturation « blancs »

L’un des avantages des résines est de permettre une restauration qui ménage les dents. Elles sont en outre de la même couleur que les dents, ce qui rend les obturations pratiquement invisibles. Le revers de la médaille est que certaines résines n’ont qu’une durée de vie courte et que l’on ignore encore si de telles obturations provoquent des allergies.

De nos jours, ces matériaux sont surtout utilisés pour les dents antérieures où l’aspect esthétique de l’obturation joue un rôle primordial. Les composites utilisés à cet effet sont exclusivement des mélanges de particules de quartz ou de céramique et de résine synthétique. Ces obturations sont parfois qualifiées à tort d’obturations en porcelaine. Les laboratoires sont à présent aussi en mesure de préparer des incrustations (inlays) en composite qui s’adaptent parfaitement à la dent dont l’émail a été préalablement soigneusement préparé par le médecin-dentiste.



Pour les obturations des dents des régions latérales, les composites n’ont pas encore détrôné les amalgames étant donné que ces derniers ont été grandement améliorés. Les obturations en composite conventionnel se sont révélées insuffisantes aussi bien en termes de contraintes subies lors de la mastication que d’usure et d’étanchéité des bords de l’obturation. Au cours de ces dernières années, diverses techniques satisfaisantes sous l’angle esthétique ont été mises au point pour les dents des régions latérales. L’industrie a ainsi élaboré des composites dont les qualités physiques ont été améliorées et la médecine dentaire a développé des techniques de préparation et d’utilisation qui compensent les inconvénients qui se manifestent lors du durcissement du matériau.






Copyright © SSO : www.sso.ch